Conférences

 

Jeudi 06/02/2020 Bordeaux (Hôtel Burdigala)

 

Dr Mathieu FILLON

 

PLAIDOYER BIOLOGIQUE POUR LES IMPLANTS TISSUE LEVEL

 

A la lumière des études scientifiques, le long terme serait défini par résultats après 5 ans de mise en fonction des implants. Sorti de la littérature, le quotidien de nos cabinets nous rappelle qu’une demi-décennie est une échéance bien trop brève à l’échelle d’une carrière d’implantologiste ou de l’espérance de pérennité d’un implant imaginée par nos patients.

Contrairement à ce que véhicule le pessimisme ambiant, la péri-implantite ne signe pas la fin inéluctable et tragique de chaque implant. Au contraire, l’évolution des connaissances en parodontologie et en implantologie nous guide vers des pratiques préventives plus efficaces. La bonne prise en charge parodontale préalable ainsi qu’une bonne étanchéité à la jonction os/implant se révèlent d’efficaces atouts contre la contamination de la surface rugueuse des implants. C’est dans cette philosophie que l’utilisation d’un implant Tissue Level semble remplir notre pacte biologique de stabilité tissulaire.

Après avoir argumenté autour des stratégies de traitement à long terme, nous observerons les fondamentaux de pose de ces implants à col lisse et, développerons les indications et limites des implants Tissue Level. Nous consacrerons une deuxième partie de journée à des « Serious Games » de communication. Enfin, nous terminerons la journée en beauté avec des Quizz pour consolider nos connaissances et élire le « King » du Tissue Level !

2020 Bordeaux (Hôtel Burdigala)

 

Dr Marjolaine GOSSET

PU-PH parodontologie (Paris Descartes)
Habilitation à diriger des recherches, spécialité physiologie (Paris Descartes)
Qualification en médecine bucco-dentaire
DU de parodontologie clinique (Paris Descartes)
Doctorat d’université, spécialité physiologie et physiopathologie (Paris 6)
DU de génie biologique et médical (Paris 6)
DEA,spécialité physiopathologie cellulaire et moléculaire (Paris 6)
CES de parodontologie (Paris Descartes)
pratique hospitalière et recherche clinique
auteur de 21 publications internationales 

 

MALADIES PARODONTALES ET MALADIES GÉNÉRALES : liens épidémiologiques, conséquences sur le traitement des parodontites.

Pr Marjolaine Gosset, Faculté de chirurgie dentaire, Université Paris Descartes, EA2496, 1 rue Maurice Arnoux, 92120 Montrouge – Hôpital Charles Foix, 12 avenue de la République, 94200 Ivry Sur Seine, Présidente scientifique de la SFPIO

Depuis les années 1990, un large champ de recherche s’est développé portant sur l’étude des interactions bi-directionnelles entre la santé parodontale et la santé générale. De nombreuses maladies sont étudiées : diabète, cardiopathies ischémiques et maladies cérébro-vasculaires, rhumatismes inflammatoires chroniques, maladies pulmonaires ou encore maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. L’objectif de cette journée sera de présenter les connaissances actuelles quant aux quant aux liens biologiques et épidémiologiques liant parodontite et santé générale et d’aborder les spécificités